L’Amour ? Ramona Badescu et Benjamin Chaud

WP_20160415_001

 

Un savoureux album. Très attachant, il vous liera tendrement à votre petit(e) compagnon(compagne) de lecture. Vous partirez ensemble à la recherche de l’Amour, ce drôle de personnage « petit, gris et carré » qui a la bougeotte, ce bougre, et se faufile à travers les pages. Il n’est pas vraiment beau, avec son gros nez écrasé, ses deux toutes petites pattes et sa queue de chat rayée. Mais sa bouille est irrésistible, presque autant que celle de son cousin Pomelo, le plus célèbre des éléphants roses créé par le tandem de choc, expert en espièglerie doucette, Ramona Badescu et Benjamin Chaud.

 

Cela commence bien ! On nous annonce que :

L’Amour se cache un peu partout.
Ici et là : dans une poubelle,
dans une fleur blanche ou sous un bras.

Pas simple cette histoire, comment va-t-on mettre la main dessus ? En plus, l’Amour ne sait pas ce qu’il veut : il s’en va, il revient, « il fait des boucles et des nœuds », emmêle tout, attache les un(e)s aux autres avec des fils tout emberlificotés de p’tits cailloux, de boutons, de p’tits poissons, de grelots…de petits riens, fragiles, mais de réels trésors, de ceux qu’on garde précieusement dans les poches, tout contre soi. Et des petits riens, mis bout à bout, cela fait un grand Tout !

 

WP_20160415_002

 

Benjamin Chaud nous fait suivre un de ces fils, rouge, sur lequel l’Amour fera le funambule, fabriquera de drôles de machines avec des rouages, des poulies, qui permettront de concocter le fameux élixir d’amour ; le fil permettra aussi à l’Amour, devenu cuisinier, d’expérimenter des recettes en suspendant les ustensiles dont il a besoin ; le fil se transformera ensuite en spaghetti, faisant rejouer aux amoureux la scène mythique de  La Belle et le Clochard  ; et le fil deviendra corde à linge à laquelle seront suspendues toutes les petites affaires de l’Amour, indispensables pour se refaire une beauté, car il peut être coquet !

 

WP_20160415_003

 

WP_20160415_004

 

Les illustrations malicieuses et colorées de Benjamin Chaud sont un régal pour les yeux. Que l’on soit petit ou grand, on prend plaisir à observer toutes ses trouvailles, ses déclinaisons sur le sentiment amoureux, ses nombreux détails. Les enchaînements sont fluides, légers, primesautiers, et s’accordent parfaitement à la plume alerte et délicate de Ramona Badescu. Elle joue avec les mots, les sens et s’adresse à tous les lecteurs, quel que soit leur âge :

 L’Amour, c’est comme voulez : avec les yeux,
avec le nez ?
En chaussettes ou à la plage ?

Le plus jeune lecteur s’esclaffe, le plus grand sourit, amusé, à l’œil qui frise !

Ces deux-là, Ramona et Benjamin, se sont bien trouvés pour concocter une histoire toute douce, sucrée, rigolote, qui devient vite addictive. Succombez-y ! C’est sans danger ! Léchez-vous les doigts, recouverts de ce récit barbe à papa. Savourez, dévorez, laissez fondre, plongez-y le nez, et par-ta-gez !!

 

WP_20160415_006

 

Edité par Naïve en septembre 2005.
Repris par les éditions Cambourakis en janvier 2016.

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’Amour ? Ramona Badescu et Benjamin Chaud »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s